Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine industriel

Ouvrir un atelier de métallurgie : quels sont les équipements de base ?


Toute personne passionnée par la métallurgie et la transformation des métaux lira sans doute ce dossier avec attention !
Félicitations ! Votre passion pour la métallurgie a pris le dessus et vous avez maintenant décidé d’ouvrir votre propre atelier. Vous êtes sur un petit nuage et pourtant il va falloir en redescendre pour trouver des moyens de production. En effet, un minimum de matériaux et d’équipements est requis si vous voulez avoir la chance de prospérer dans le secteur de la fonderie. Cap sur les matériels de base pour ouvrir un atelier de métallurgie !

Les matières de première nécessité


La cire : utilisée dans la technique de la fonte à cire perdue, cette matière est incontournable dans le secteur de la métallurgie.


La chamotte : également appelée tesson broyé, la chamotte est une argile cuite à une température de plus de 1000 °C. Il s’agit de la matière qui sert à confectionner le béton réfractaire.


Le bronze, le cuivre et l’aluminium : ces 3 matériaux sont certainement les plus prisés dans le secteur de la métallurgie et de la fonderie. À la fois esthétiques et robustes, ils sont faciles à mouler.


L’outillage nécessaire en métallurgie


Le Fer à souder : On utilise cet outil dans la technique de la cire perdue et autres travaux de chaudronnerie. Il sert à faire fondre les parties de la cire.


Le Grillage ou cylindre d’acier : ce produit utilisé en métallurgie et en sidérurgie sera d’une grande aide dans la conception et fabrication de vos pièces en bronze ou en aluminium.


Le creuset : spécialement fabriqué à partir de métal ou d’un matériau réfractaire, le creuset est un pot qui sert à la fusion du métal. Sa spécificité réside dans son extrême résistance aux températures élevées. De plus, cet outil n’altère ni pollue le métal en fusion.


Les matériels indispensables


La plaque de cuisson et le four électrique : dans le secteur de la sidérurgie, de la métallurgie et de l’industrie automobile, ces équipements sont utilisés pour cuire le moule.


Le four de fusion à gaz : ces catégories de four sont dédiées à la fusion des métaux et des alliages. Il est dans la majorité des cas livré avec un creuset en matériau réfractaire ou en acier. Généralement, les fours de fusion annoncent des températures de 1000 °C, 1300 °C ou 1500 °C dans la chambre du four.


Les autres équipements à ne pas oublier


L’acquisition des matériaux suivants n’est pas obligatoire. Néanmoins, il est conseillé de les avoir si vous voulez faciliter votre activité :
• Brunissoir ou appareil à galeter
• Imprimante 3D de cire
• Bain de trempe au sel
• Presse de moulage
• Rouleuse
• Décireur sous azote
• Équipement d’oxycoupage
• Convertisseurs
• Etc.


L'entretien : une étape essentielle


Pour que votre atelier marche au mieux, vous devez prendre soin de vos salles et de vos machines. Et comme il ne suffit pas de passer un simple coup de chiffon, il faudrait donc penser à mettre au point un système de dépoussiérage industriel, un processus qui ne laisse aucune chance aux poussières et à toutes sortes de saletés. Avec un atelier aussi propre, les machines ne peuvent qu'être performantes et les résultats à la hauteur de toutes les attentes.


En bref


Vous l’aurez compris, l’acquisition de quelques équipements est indispensable si vous voulez réussir une carrière de métallurgiste. Bien sûr, l’achat d’équipements de protection individuelle tels que le casque, la combinaison ignifugée, les gants et les lunettes sont requis et obligatoires. Il ne vous reste plus qu’à vous fournir dans le distributeur d’équipements industriel le plus près de chez vous. Et ensuite de veiller à faire des travaux de maintenance de façon régulière pour un rendement optimal. Il existe en outre plusieurs techniques de nettoyage industriel, à vous de déterminer celle qui vous convient le mieux.